Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 juin 2014

D’après le poème de Baudelaire, "Harmonies du soir"

 

t.jpg

                             SOLEIL LEVANT

 

 

Voici les derniers temps où l’orbe se dirige ; 
Chaque être se languit de l’antique manoir. 
Se retournent les ans sous le soc du versoir. 
Geste miraculeuse et merveilleux prodige ! 

                                            

Chaque être se languit de l’antique manoir,

La colombe a gémi dans un cœur d’homme lige.

Geste miraculeuse et merveilleux prodige !

Le ciel scintille d’or comme un juste miroir. 

 

La colombe a gémi dans un cœur d’homme lige, 
Un cœur tendre et royal offert sur le tailloir. 
Le ciel scintille d’or comme un juste miroir ;

Le soleil a surgi au mitan du quadrige. 

 

Un cœur tendre et royal offert sur le tailloir 
Du passé ténébreux clôture tout litige. 
Le soleil a surgi au mitan du quadrige.

Ton advenir en nous brille tel un ciboir. 

 

                                 Jean-Marie Mathieu,  27 juin 2014.

Commentaires

"Medium maioris mundi est Sol, medium minoris est Cor", c'est-à-dire : "Le centre du macrocosme est le Soleil, le centre du microcosme est le Cœur". Qui aurait cru que cette phrase superbe est tirée de l' "Hexœmeron", I, 19, ouvrage de saint BONAVENTURE, ce franciscain docteur de l'Église mort à Lyon en juillet 1274 ?
À méditer...

Écrit par : Jean-Marie MATHIEU | dimanche, 21 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.