Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brève : Allocution historique de David Choquehuanca

par Dominique Temple

 

Sans titre.png

 

Le discours d'investiture à la vice-présidence de Bolivie par David Choquehuanca est un événement à deux titres : d'abord, parce qu'il est fondé sur la réciprocité universelle et la communauté humaine, ayni (la réciprocité) et ayllu (la communauté), en langue aymara ; ensuite, parce que la terminologie utilisée est amérindienne, ce qui signifie une récupération de concepts universels exprimés de façon singulière. Le refus que ces concepts soient détournés et récupérés par les catégories occidentales est un acte de libération réelle et non pas seulement formelle. La reconquête d’une langue implique la reconquête des concepts qu'elle est capable d'exprimer. Les fondamentaux des langues autochtones révèlent les structures originaires de la conscience et du sens (ainsi les termes ayni et ayllu en Bolivie). Cette seule nouveauté donnera un exemple à suivre à tous les peuples de la terre pour leur autonomie et cette allocution historique pourrait être choisie par de nombreuses communautés linguistiques comme référence. 

 

Retrouvez Dominique Temple sur son site Réciprocité/Reciprocidad